Soigner le ciblage, le recrutement et la sortie des bénéficiaires

Le ciblage

 Dans tous les cas, les questions fondamentales à poser sont:

  • Quelle problématique principale voulons-nous contribuer à résoudre concernant les nouveaux arrivants et quel objectif avons-nous avec notre projet ou notre activité?
  • Quels bénéficiaires voulons-nous atteindre? Quel niveau d’homogénéité ou d’hétérogénéité dans un groupe visons-nous ou acceptons-nous et selon quels critères?
  • Quelles organisations / quels acteurs ont accès aux bénéficiaires potentiels?

 Il faut veiller à développer une communication sur le dispositif et ses objectifs:

  • vers les organisations de sourcing et d’orientation,
  • vers les personnes de sa propre organisation qui accueillent les bénéficiaires arrivant par eux-mêmes,
  • vers les bénéficiaires potentiels,

qui soit adaptée à chacune de ces cibles, dans sa forme (directe ou indirecte) et son contenu.

Le recrutement

Lorsque les responsables du dispositif d’accompagnement n’ont pas le contrôle de la sélection, informer directement sur le dispositif et ses objectifs les personnes en charge de cette sélection est fondamental.

La sélection des migrants et des réfugiés ne peut pas toujours être basée sur les critères habituels de connaissances et de compétences, et doit plutôt donner de l’importance à leur motivation.

La mise en œuvre de procédures d’inscription participatives, ou encore un processus progressif de constitution de cohortes de bénéficiaires ou d’introduction au dispositif, peuvent être des moyens de tester et / ou de renforcer la motivation des bénéficiaires potentiels.

La sortie

Chaque dispositif d’accompagnement ou de formation doit inclure des procédures de sortie offrant aux bénéficiaires les meilleures conditions possibles pour poursuivre leur intégration avec succès.

La sortie d’une cohorte de bénéficiaires doit également être l’occasion d’évaluer

– les progrès des bénéficiaires sortants, sur les trois différentes dimensions de leur parcours d’intégration,

– le dispositif, en questionnant bénéficiaires et partenaires intervenants pour pouvoir faire évoluer et affiner les processus d’accompagnement et de formation.

Pour aller plus loin

Jeunes migrants et Garantie Jeunes

Le dispositif Garantie Jeunes sur lequel la Mission locale de Villeurbanne positionne des jeunes migrants, inclut un processus de recrutement et un accompagnement à la sortie du dispositif qui impacte de plusieurs manières positivement le résultat des parcours des bénéficiaires.

Le programme LAVORAS

Pour positionner des migrants sur le dispositif de formation développé dans le cadre du programme LAVORAS, MCG Soc. Coop. qui ne répondait pas du recrutement des bénéficiaires, a su organiser une communication ciblée sur les acteurs associatifs locaux impliqués dans l’accompagnement des migrants.

Forum Réfugiés COSI

Cette structure de premier accueil des demandeurs d’asile (SPADA) dans le Rhône entretient un partenariat privilégié avec les missions locales du département pour le ciblage/l’orientation des réfugiés vers leurs différents dispositifs d’accompagnement, une fois qu’ils ont obtenu leur droit d’asile.